Retour aux actualités
Article précédent

L'ingénieur n°314 - Dossier Les Hauts-de-France

Article de "L'ingénieur"

-

02/11/2020

POUR CELLES ET CEUX qui ne la connaissent pas ou n’en ont vu que des reportages télévisés sur Roubaix-Tourcoing, l’ex-bassin minier ou les pavés de Paris-Roubaix, la région Hauts-de-France peut avoir une image négative et passéiste. Nous leur conseillons alors de visiter la Thiérache, le Boulonnais, la région de Compiègne… et de lire notre dossier.

Ils y découvriront une région en perpétuelle évolution, idéalement située au sein du Nord-Ouest européen, aux nombreux atouts économiques et à l’offre culturelle importante et variée. Bien des choses ont en effet changé depuis les années 1960, durant lesquelles les régions Nord–Pas-de-Calais et Picardie représentaient plus de 10 % de la population française. L’activité économique était concentrée dans les mines, la sidérurgie, le textile (qui, à lui seul, représentait un peu plus de 100 000 personnes), l’agriculture et la transformation des produits agricoles. 

De nos jours, la région Hauts-de-France compte 6 millions d’habitants, parmi lesquels 1,7 million de salariés (données 2018), travaillant principalement dans les services aux particuliers et le commerce de détail (410 000), l’industrie (270 000, soit plus de 10 % des effectifs nationaux de l’industrie) et les services aux entreprises (257 000 personnes, dont 95 000 en logistique).

Quatre grands secteurs d’activité composent son tissu industriel. À commencer par la sidérurgie, qui représente 40 % de la production française et dont le site dunkerquois d’ArcelorMittal est le plus gros centre européen. Vient ensuite le secteur automobile, autre fer de lance de la région, avec  plus de 50 000 salariés, sept sites majeurs de production et plus de 30 % de la production française. L’agro-alimentaire et ses 36 000 emplois et le ferroviaire, avec 40 % de la production nationale, un centre d’essais et un pôle d’excellence, forment les deux autres gros secteurs industriels du territoire. 

Sa position géographique, à équidistance de Londres, Paris et Bruxelles et au centre du premier bassin de consommation européen, en fait la deuxième région dans le domaine de la logistique après l’Île-de-France. Les Hauts-de-France comptent en effet 13 millions de mètres carrés d’entrepôts et plus de 95 000 personnes employées dans ce secteur. Berceau de la vente par correspondance avec La Redoute, la région a vu naître d’autres grandes enseignes de la distribution (Auchan, Decathlon, Castorama ou Nocibé par exemple). Toutes ces activités de logistique ou liées à la grande distribution sont relativement récentes. La région poursuit d’ailleurs sa transformation en s’appuyant sur des pôles d’excellence et des centres de recherche, qui emploient environ 10 000 chercheurs.

Il y a donc de la place pour les membres de notre communauté et leur famille car, où que l’on s’installe dans la région, on trouve toujours à proximité des lycées, des formations universitaires variées et de nombreux équipements culturels, depuis le musée d’Art moderne de Villeneuve d’Ascq jusqu’au parc Astérix, près de Senlis, en passant par La Piscine à Roubaix ou le Louvre-Lens.


Vous êtes abonné(e) : 

cliquez ici pour accéder au dossier.

(assurez vous d'être connecté) 


Pour vous abonner : cliquez ici.

Sommaire détaillé du dossier : 

  • Les Hauts-de-France, une région en évolution constante : interview avec André-Paul, conseiller régional.
  • Les Hauts-de-France en quelques traits, par Yannick Giry (ECLi94) Directeur Adjoint - Partenariats Economiques, Conseil Régional - Hauts de France
  • Les Hauts-de-France, une terre d’automobile
  • L’industrie ferroviaire dans les Hauts-de-France
  • Le pôle de compétitivité i-trans 
  • La sidérurgie dans les Hauts-de-France 
  • L’agro-alimentaire, un secteur de poids
  • Le pôle de compétitivité industrie et agro-ressources. Interview de Boris Dumange, directeur général IAR.
  • Une plateforme logistique au cœur de l’Europe de l’ouest
  • Le canal Seine-Nord Europe : au cœur du projet européen Seine-Escaut, par Jérôme Dezobry (ECLi94) Président du directoire de la SCSNE.
  • Le réseau de transport d’électricité dans les Hauts-de-France
  • Rev3, la troisième révolution industrielle dans les Hauts-de-France
  • Le territoire dunkerquois, pionnier de l’écologie industrielle territoriale (EIT)
  • Zoom sur... Les matériaux composites de demain
  • Le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco
  • Une offre culturelle de qualité


Ce dossier à été co-piloté par 

Roland Marcoin (ECLi72)

Rédacteur en chef de L'ingénieur, vice-président de Centrale Lille Alumni


Aimé Baudrin (ECP72)

président du groupe des Centraliens en Nord–Pas-de-Calais


Céline Jacquot

Rédactrice en chef adjointe de la revue Centraliens


132 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Article de "L'ingénieur"

L'ingénieur 312 - De Lille à l'Agence Spatiale Japonaise, portrait d'une alumni

photo de profil d'un membre

Antoine BOCQUIER

19 juin

Article de "L'ingénieur"

L'ingénieur 312 : Space Generation Advisory Council (SGAC)

photo de profil d'un membre

Antoine BOCQUIER

19 juin

Article de "L'ingénieur"

L'ingénieur 312 : Le développement d’infrastructures spatiales en mode collaboratif. L'initiative Fédération.

photo de profil d'un membre

Antoine BOCQUIER

19 juin